Aller au contenu principal

Digitizing manufacturing

La notion d’Industrie 4.0 a été introduite en Allemagne vers 2015 en tant que vision d'avenir pour l'industrie manufacturière à l'horizon 2035. Elle est désormais omniprésente. Pour une entreprise manufacturière, il n'est cependant pas facile de s’y retrouver dans cette jungle technologique. En quoi consiste exactement l’Industrie 4.0 ? Quelles technologies/applications pouvons-nous déjà déployer et quelle est leur valeur ajoutée ? En réponse à ces questions et à d'autres, nous avons lancé plusieurs initiatives collectives pour faciliter la compréhension, et surtout l’application, de l’Industrie 4.0 dans l'industrie manufacturière.

La robotique pour des applications dans l’industrie de transformation

Lancé en 2016, le projet Smart Tooling du programme Interreg, auquel Sirris avait participé en tant que partenaire de projet, s’est clôturé en 2020. Au sein de Smart Tooling, des PME et fournisseurs de services de la région frontalière entre la Belgique et les Pays-Bas ont établi des partenariats en vue de développer une robotique pour l’entretien et l’inspection dans l’industrie de transformation. Dans le cadre de ce projet, Sirris s'est concentré sur le déploiement des technologies de l'Industrie 4.0 dans un atelier de maintenance typique. Il s'agissait notamment d'étudier l'utilisation de robots collaboratifs et de la réalité augmentée pour aider les techniciens de maintenance dans leurs tâches.

Démonstration des développements

Lors de l'événement de clôture en novembre 2020, les participants ont pu découvrir virtuellement les innovations mises au point pour assurer un entretien, une inspection et un nettoyage industriel nettement plus efficaces et sécurisés dans l'industrie de transformation. Sirris a collaboré au développement de lunettes intelligentes en soutien au travail à distance et avec les mains libres, d'un cobot pour les tâches répétitives, monotones et parfois dangereuses en atelier et d'un cobot de test pour une détection sécurisée des fuites sur des installations en conditions simulées de transformation.

Pour en savoir plus sur la collaboration et les résultats, consultez l’article Techniline suivant.

Les PME frontalières se rapprochent de l’Industrie 4.0

Ces dernières années, Sirris a collaboré avec différents partenaires du nord de la France, de Wallonie et de Flandre occidentale dans le cadre du projet Interreg Factory 4.0 afin de soutenir les entreprises de la région frontalière franco-belge dans leur transformation en 'usines du futur'. Le projet vise ainsi à contribuer à la mutation économique de la zone frontalière.
Une méthodologie transfrontalière a été élaborée pour guider les entreprises pas à pas dans leur processus de transformation. Celle-ci consistait en une analyse exploratoire de la situation actuelle afin d'identifier les points sensibles et les opportunités, suivie de l'élaboration d'un plan d'action. V&V Engineering, notamment, a suivi un tel parcours.

Ligne d'assemblage intelligente

En outre, beaucoup d'efforts ont été consacrés au développement de démonstrateurs inspirants dans notre labo industriel à Courtrai. La pièce maîtresse du projet était une ligne d'assemblage intelligente démontrant comment les différentes technologies de l’Industrie 4.0 pouvaient être déployées utilement pour soutenir les opérateurs dans l'exécution de leurs tâches : des robots collaboratifs et des instructions de travail numériques ont été intégrés à la ligne et de nouvelles technologies ont été régulièrement introduites au cours du projet.
Plusieurs ateliers et événements ont été organisés pour présenter ces technologies à un public aussi large que possible et surtout pour qu’il les adopte. L'événement de clôture en ligne, auquel plus de 140 entreprises ont participé, a été organisé juste avant l’été.

Intégration réussie de l’Action Tracker sur une ligne d’assemblage de l’Industrie 4.0

La société One Two a réalisé quelques expériences sur la ligne d’assemblage Factory 4.0 du labo industriel de Sirris à Courtrai. Le but de ces expériences était de déterminer si l’Action Tracker pouvait être utilisé pour enregistrer ou lancer certaines actions sur une ligne de production d'une entreprise manufacturière, par exemple.

La première expérience consistait à enregistrer simplement et précisément les temps consacrés aux tâches dans toutes les cellules. À cette fin, l'opérateur de chaque cellule doit toujours commencer par scanner la commande sur laquelle il va travailler, après quoi il scanne un code d'heure de début et un code d'heure de fin. Tous les enregistrements sont envoyés par Wi-Fi à la dorsale cloud de One Two.

Une deuxième expérience consistait à envoyer des requêtes kanban à l'entrepôt via l'Action Tracker. Kanban est appliqué sur la ligne d'assemblage pour ajouter des pièces à la ligne de manière simplifiée. 

La troisième expérience consistait à vérifier s'il était possible de lancer certaines actions machine via l'Action Tracker. 

L'utilisation de l'Action Tracker permet de lancer et/ou d'enregistrer toutes sortes d'actions en scannant un code-barres : impression d'étiquettes, lancement d'instructions numériques d'assemblage, etc. L'intérêt de cet outil est qu'il n'est pas nécessaire d'équiper chaque cellule de la ligne d’assemblage d’un PC ou d’une tablette. Une sorte de 'télécommande' pour la ligne d’assemblage donc.

Le Machining 4.0 aide les PME d'usinage à innover selon la vision de l'Industrie 4.0

Les technologies innovantes qui rendent les entreprises plus fortes et plus compétitives pour l'avenir, en les armant face à de nouveaux défis tels que les petites séries, les produits plus complexes et les délais plus courts, peuvent également offrir de nombreux avantages à l'industrie de l'usinage. Le projet Interreg Machining 4.0 traduit la vision globale de l'Industrie 4.0 en applications d’usinage concrètes, adaptées aux PME du secteur de l'usinage. Ce, en les soutenant dans l'intégration de ces technologies innovantes dans leur production : robots collaboratifs, production numérique, procédés innovants, etc. Dans le cadre de ce projet, dix partenaires issus de sept régions collaborent intensivement. Le projet est axé sur le développement d'outils pratiques, d'applications et d'ateliers, afin que les PME du secteur de l'usinage puissent travailler avec les développements récents de l’Industrie 4.0.

À titre d’exemple, citons le workshop ‘Vers une production flexible - une lampe du futur fabriquée dans une usine du futur’ organisé le 23 septembre et lors duquel nous avons montré, à l'aide d'une ligne de démonstration pour la production d'une lampe personnalisée, comment automatiser et numériser la production de petites séries, optimiser les opérations logistiques dans l’atelier, mettre en œuvre intelligemment les instructions de travail numériques, les véhicules à guidage automatique (AGV) et les cellules de production connectées, etc.