Aller au contenu principal

Production Logistics

Le glissement de la production de masse vers la fabrication de produits personnalisés plus complexes et à forte valeur ajoutée, en très petites séries et dans des délais de plus en plus courts, se traduit par une complexité accrue de la production. Pour survivre, en particulier dans les pays à hauts salaires, il faut maîtriser cette complexité. Par conséquent, les systèmes de production doivent gagner en intelligence et en maniabilité. L’organisation logistique interne de production s’avère être le goulot d'étranglement vers plus de flexibilité. En collaboration avec l'industrie, Sirris travaille à des solutions.

Un démonstrateur montre le potentiel des RMA en production

De plus en plus de PME envisagent la mise en œuvre de robots mobiles autonomes (RMA) pour épauler les membres de leur personnel logistique. Cependant, l'impact de tels robots sur une organisation est considérable. Dans le cadre du projet Industrie 4.0 intitulé « Soutien à l’opérateur », notre nouveau démonstrateur rend compte de l’approche à adopter.

De multiples contacts avec des PME ont révélé que l'aspect logistique et, plus spécifiquement, les déplacements incessants des opérateurs affectés à la recherche de matériaux et à l’alimentation de machines constituaient un problème souvent sous-estimé. Par conséquent, même dans ce domaine, tout soutien apporté aux opérateurs fait sens. C’est la raison pour laquelle Sirris a développé, sur son site de Diepenbeek, un nouveau démonstrateur qui s’articule autour de l'utilisation de robots mobiles autonomes. Car l’intégration d’un tel RMA dans une usine n’est pas une mince affaire. Grâce à ce démonstrateur, nous voulons démontrer la praticabilité de ce type de nouvelles plateformes au sein des PME.

L’achat d’un ou plusieurs RMA s’accompagne également d’une série de nouveaux défis. En effet, l'intégration d'un RMA requiert l’acquisition de connaissances dans trois domaines : la technologie de l'information, la technologie opérationnelle et la gestion des opérations. Tous ces aspects sont abordés dans notre nouveau démonstrateur.

Sirris construit une mini-ligne de production avec approvisionnement automatisé de pièces par des véhicules à guidage automatique (VGA)



Tous les aspects de la logistique de la production

Le passage de la production de masse à la production de petites séries de produits personnalisés, associé à une pression constante sur les coûts et à la demande de délais de livraison ultra-courts, a entraîné une forte augmentation de la complexité. Les conséquences de cette complexité accrue sont notamment observables dans les mouvements logistiques dans l’atelier de production. Les entreprises capables de maîtriser cette complexité ont un avantage concurrentiel évident. 

Au printemps 2020, Sirris a publié une série d’articles sur les différents aspects de la logistique de la production. Cette publication fait suite à une enquête en ligne qui a permis d’identifier les défis logistiques typiques de l'industrie manufacturière, tant au niveau de la production que de l'entreposage. Plus de 80 entreprises de l’industrie manufacturière au sens large ont participé à l'enquête. La première partie de cette série a mis en lumière les résultats de cette enquête. Les articles suivants portaient sur l'aménagement de

l'atelier de production, la gestion d'entrepôt, l’approvisionnement de la production, les véhicules à guidage automatique (AGV), la philosophie karakuri-kaizen et le démonstrateur que nous avons construit dans notre laboratoire d'application.

Orchestration logistique pour une production agile avec des robots mobiles autonomes

Les récents développements technologiques dans le domaine des robots mobiles autonomes (RMA) offrent des possibilités d'automatisation flexible des opérations logistiques internes à un prix acceptable. Il convient toutefois de relever d’abord plusieurs défis logistiques spécifiques pour permettre une mise en œuvre plus généralisée de ces technologies dans l’industrie manufacturière de l'UE. Bien que les RMA permettent déjà d’automatiser la logistique, des obstacles pratiques subsistent. Par conséquent, l’incertitude qui plane sur le « Return on Investment » empêche la mise en œuvre dans les PME.

Démonstrateur de faisabilité

Un nouveau projet lancé en juillet 2020 vise à relever certains de ces défis en procédant à la construction, à la mise en œuvre et à l’essai d’un prototype dans un cas d'utilisation industrielle grâce au développement d'un démonstrateur de faisabilité. Dans le cadre du projet Trinity, Sirris, Flagstone et Altachem veulent trouver une solution pour optimiser la logistique interne, augmenter la capacité de production par mètre carré et recentrer les opérateurs sur les tâches à valeur ajoutée. Les partenaires du projet vont démontrer la faisabilité technologique et économique de la mise en œuvre de RMA dans les ateliers des PME pour la production flexible de petites séries. Sirris développera les compléments d’automatisation nécessaires pour faciliter la connexion, le chargement et le déchargement des RMA. Ces solutions prototypes seront mises en œuvre et testées dans un démonstrateur chez Altachem.