Joey Bosmans
Pieter Samyn

Avant leur commercialisation, les produits biosourcés font l'objet de tests poussés. Soulignons dans ce contexte l’intérêt croissant pour les essais de fatigue, notamment dans des applications soumises à de fortes contraintes, ainsi que de nouvelles et bonnes méthodes d’essai. Le point sur la situation, aujourd'hui et demain.

Eddy Kunnen

Ce qui aujourd’hui est rentable sera, demain, déjà remplacé par une solution meilleure. Vous connaissez mieux que quiconque le besoin d'innovation pour garder une longueur d'avance sur votre concurrent ou partenaire. Les nouvelles technologies sont souvent à l'origine de tels changements. C’est également valable pour le traitement de surface. Restez informés ! 

Bart Teerlinck

Le 2 décembre, Sirris organisera la masterclass « Solutions de corrosion pour les dispositifs d'énergie renouvelable offshore », qui traitera du défi de la corrosion dans les équipements d’énergie renouvelable offshore et ciblera un large public de l'ensemble de la chaîne de valeur offshore, dont les propriétaires, victimes de problèmes, les fournisseurs de solutions, les sociétés d'exploitation et de maintenance ainsi que les instituts de recherche. Six conférenciers interviendront. Dans le présent article de blog nous donnerons un aperçu de trois des interventions.

Joey Bosmans
Pieter Jan Jordaens

La formation de givre en période hivernale, ou en haute altitude, reste un obstacle majeur pour beaucoup d’entreprises industrielles, entre autres, dans les secteurs de l’aéronautique, construction, énergie (éolienne) et transport. Les entreprises sont à la recherche de solutions permettant soit d’atténuer l’épaisseur de la couche de givre, soit de faciliter le travail de dégivrage. Souvent les travaux des chercheurs se focalisent sur la conception de nouvelles structures de surface ou sur la mise en œuvre de technologies de revêtement avancées. Toutefois, pour déterminer le potentiel d’efficacité réelle de ces technologies, encore faut-il tester les solutions envisagées dans un environnement d’utilisation « réaliste ». Sirris est équipé pour le faire.

Olivier Malek

La création de surfaces nano-texturées à l’aide de lasers à pulsations ultracourtes reste intéressante pour de nombreuses applications et la technique des LIPSS, ou structures de surface périodiques induites par laser, également appelées ondulations, est la plus couramment utilisée pour ce faire. Un module nouvellement développé permet de réaliser des structures plus précises et de meilleure qualité, même sur de grandes surfaces. Ceci est extrêmement intéressant pour les surfaces résistant à la formation de givre, telles que celles utilisées dans l'aviation ou pour l'énergie éolienne.

Eddy Kunnen

Les recherches sur la réduction du frottement et de l’usure correspondante grâce à des petites structures et leur utilisation ne datent pas d’hier. Nous livrons ici un exemple réussi montrant comment l’orientation de la texture peut aboutir à une forte réduction du frottement.

Patrick Cosemans

Ces dernières années, les alternatives efficaces aux applications de chrome dur ont fait l’objet de recherches acharnées. Le besoin était urgent, car le procédé de dépôt du chrome dur emploie du trioxyde de chrome, toxique et cancérigène et donc soumis à une des réglementations très strictes. Il sera interdit à court terme pour diverses applications. Bien qu'il existe des alternatives, elles ne répondent pas nécessairement aux spécifications souhaitées ou peuvent exiger des modifications importantes des installations de production. Un projet de recherche en cours explore trois pistes pour mettre au point des technologies et des matériaux de revêtement alternatifs.

Olivier Malek

L'obtention de l'ultra-noir intéresse de nombreuses industries, dont en premier lieu l’aérospatiale, pour plusieurs raisons. Il peut être réalisé à l’aide de revêtements noirs, mais ceux-ci ont des limites. C'est la raison pour laquelle Sirris, en collaboration avec l'ESA, explore la voie de la texturation au laser afin d'atteindre l'ultra-noir sans inconvénients ou limitations supplémentaires.

Joey Bosmans

Un marché en expansion et une sensibilisation accrue des consommateurs faciliteront l’acceptation, sur le marché, de produits plus durables et réutilisables. Mais que signifie exactement cette « origine biologique », et comment reconnaître de tels produits ? Est-il judicieux de faire certifier les produits que vous venez de mettre au point ?

Joey Bosmans
Pieter Samyn

La mise au point d’alternatives durables pour le papier peint et les revêtements muraux englobe aussi bien l’utilisation de matériaux biosourcés que la mise en œuvre d’une stratégie de recyclage en fin de vie.