Manie Conradie

Récemment, les experts Sirris du Laboratoire d’application Smart Assembly & Production ont aidé une entreprise en procédant au développement d’une démonstrateur qui leur a permis de démontrer qu’un nouveau produit à l’étude était techniquement praticable et pratiquement réalisable.

.

 

Filiep Vincent

Si l’on peut affecter un robot collaboratif à la palettisation, on devrait pouvoir l’affecter à l’opération inverse ; à savoir, la dépalettisation. Ce raisonnement n’est pas tout à fait juste : si vous optez pour une dépalettisation à l’aide d’un robot collaboratif, vous devrez tenir compte d’une foule de facteurs avant de lancer ce robot à l’assaut de vos palettes.

Bart Verlinden
Christophe Michiels

La production de petites séries et de produits personnalisés implique une plus grande complexité dans la production qui nécessite des ajustements non seulement dans le processus de production, mais aussi dans la façon dont les opérateurs fonctionnent. Aujourd'hui, différents outils numériques sont disponibles pour accompagner les opérateurs dans leur éventail de tâches plus étendu et en évolution rapide, chacun de ces outils ayant ses propres caractéristiques et applications possibles.

Bart Verlinden

Les entreprises manufacturières doivent produire plus intelligemment et augmenter leur flexibilité pour satisfaire aux nouvelles exigences du marché (produits personnalisés, séries plus petites, délais d’exécution plus courts, faibles coûts). Ce ne sont pas seulement leurs procédés de production qu’elles doivent optimiser, mais également leur logistique de production interne. Nous examinons ici la situation actuelle, et ce que l’avenir nous réserve.

Filiep Vincent
Peter Paulissen

Le projet Trinity porte sur les technologies numériques et la robotique avancée en vue d’une production adaptative dans le contexte des futurs écosystèmes de production européens. En attendant, ce projet en cours de réalisation depuis six mois a déjà porté ses fruits. Situation actuelle.

Véronique Dossogne
Filiep Vincent

De plus en plus de robots et de véhicules autonomes travaillent aux côtés des opérateurs. Mais où en est la normalisation ? A quoi faut-il s’attendre à l’avenir dans le domaine ? Vous voulez savoir quelles sont les normes qui vous concernent ?

Bart Verlinden

Le 25 janvier 1921, le terme ‘robot’ était utilisé pour la première fois dans la pièce de théâtre R.U.R. Bien que celle-ci ne mettait pas en scène des robots tels que nous les connaissons aujourd'hui, de nombreux écrits sur les robots rappellent qu’elle est à l’origine du mot. Aujourd'hui, ce terme, avec tout ce qu’il recouvre, est omniprésent dans notre société et notre industrie. Les robots sont également très présents chez Sirris. Pour l'occasion, nous leur accordons plus de visibilité.

Peter Paulissen

Lancé en 2016, le projet Smart Tooling du programme Interreg, auquel Sirris avait également participé, a récemment pris fin. L’évènement de clôture en novembre 2020 a permis d’exposer et de démontrer en vidéos les innovations mises au point pour assurer un entretien, une inspection et un nettoyage industriel visiblement plus efficaces et sécurisés dans l’industrie de la transformation.

Jan Kempeneers

Filiep Vincent

Le projet ColRobFood vise une automatisation flexible pour renforcer la compétitivité des entreprises du secteur alimentaire. Il s’y prend par la mise au point et la validation d'une série de démonstrateurs de faisabilité, d'événements et de directives pratiques pour l'introduction accélérée des cobots dans l'industrie alimentaire. Le projet se terminera à la fin du mois de novembre. Petit aperçu de ce qui a été réalisé en deux ans.