Peter ten Haaf

Ce n’est pas parce que nous avons été privés de visites ces dernières années que les développements technologiques sont restés au point mort. Il est donc grand temps de rouvrir nos portes et de présenter les derniers développements en matière de fabrication avancée.

Tom Jacobs
Samuel Milton

Un consortium de centres d’expertise (IBS et Sirris) et d’établissements d’enseignement flamands (Thomas More et le Campus De Nayer de la KU Leuven) ont étudié dans le cadre d’un projet européen la fabrication additive Arc-fil WAAM (Wire and Arc Additive Manufacturing) dans une chaîne de production. Cette étude a débouché sur de nouvelles avancées dans cette technologie.

Jan Kempeneers

L'entreprise de traitement des métaux Malmar opte pour l'automatisation flexible dans sa production fortement diversifiée et à faible volume. Son projet comprend non seulement l'introduction d'assistants de production robotisés mobiles reconfigurables pour assister les opérateurs, mais aussi d'autres interventions visant à assurer le bon fonctionnement de la cellule de production. Citons, notamment un nouveau système de séparation et d'alimentation des écrous vers une soudeuse à projection d'écrous.

Eddy Kunnen

Cet équipement basé sur la microfluidique se fraye lentement un chemin vers notre vie quotidienne. Songez par exemple au désormais célèbre test PCR de dépistage de la COVID-19. La méthode classique d’élaboration des matrices destinées à ces systèmes microfluidiques consiste en leur usinage (par étincelage). L’alternative que constitue à cet égard le laser femtoseconde présente de nombreux avantages.

Eddy Kunnen

Ce qui aujourd’hui est rentable sera, demain, déjà remplacé par une solution meilleure. Vous connaissez mieux que quiconque le besoin d'innovation pour garder une longueur d'avance sur votre concurrent ou partenaire. Les nouvelles technologies sont souvent à l'origine de tels changements. C’est également valable pour le traitement de surface. Restez informés ! 

Olivier Malek
Eddy Kunnen

Une étude récente s’est penchée sur le traitement laser ultrarapide d’une céramique nanocomposite à base d’oxyde de zirconium et d’aluminium, le matériau standard actuellement employé dans la réalisation des composants de friction en céramique utilisés en orthopédie. Dans des conditions expérimentales, une équipe de chercheurs a procédé à l’enlèvement sélectif par ablation de la phase oxyde de zirconium, sans altérer la phase oxyde d’aluminium. Ce résultat ouvre de nouvelles perspectives aux traitements de surface sélectifs.

Eddy Kunnen

Sirris se penche sur l’impact que pourraient avoir de nouvelles technologies dans le cadre d’applications industrielles. L’une de celles-ci n’est autre que la technologie laser femtoseconde. Un démonstrateur met en évidence l’effet de la texturation sur le frottement.

Eddy Kunnen

La gravure au laser est un moyen rapide et efficace de marquer de façon permanente toutes sortes de matériaux. Les gravures au laser existent en toutes formes et tailles. Les couleurs sont également possibles. Différentes techniques et technologies sont disponibles pour ce faire.

Eddy Kunnen

L'utilisation de lasers femtoseconde pour le marquage, au lieu des lasers nano et picoseconde classiques, peut éviter la corrosion. Quand on ne connaît pas, on n’aime pas ; c'est pourquoi Sirris vous offre non seulement la possibilité de vous familiariser avec cette nouvelle technologie laser, mais également de la comparer avec celle dont vous disposez chez vous.