Pieter Samyn
Patrick Cosemans

La recherche d’alternatives durables aux plastiques pour les papiers d'emballage, sous la forme de revêtements plus écologiques, s'accélère. Parmi les substrats potentiels, le papier obtient un score élevé, mais n’est pas exempt d’inconvénients. Compte tenu de la compatibilité avec le processus de fabrication du papier et de la recyclabilité finale, le dépôt de revêtements aqueux est privilégié en cas d’emploi de matériaux renouvelables. Il convient d'envisager de nouveaux concepts pour la protection des papiers d'emballage au moyen d’un revêtement, ainsi que pour le recyclage du papier couché.

Pieter Samyn
Joey Bosmans

L'approvisionnement en biomatériaux et biopolymères et leur utilisation sont devenus un concept intégré de l'économie circulaire. En raison de la rareté des ressources et de la nécessité de remplacer les polymères issus de matériaux fossiles par des options renouvelables, de nouveaux concepts de conception et de sélection de matériaux appropriés ont été développés.

Didier Garray
Linde De Vriese

Le monde des composites est en pleine effervescence par rapport aux aspects de fin de vie. En effet, si ces matériaux offrent des avantages indiscutables de par leurs performances et leur légèreté durant la vie du produit, la majorité d’entre eux sont fabriqués à partir de résines thermodures (epoxy, polystester, …), liées à un processus de polymérisation irréversible et donc par essence, non recyclable.

Patrick Cosemans
Pieter Samyn

Le papier et le carton sont des matériaux d'emballage idéaux grâce à l’origine renouvelable de leurs fibres de cellulose, leur résistance spécifique élevée et leur poids léger. Afin de renforcer la qualité et leur durabilité des aliments emballés, la performance du papier doit être adaptée à l'aide de revêtements barrière étanches, perméables au gaz ou qui assurent la conservation des arômes. Quid de la recyclabilité de ces matériaux recouverts : peuvent-ils être réutilisés dans la production de papier ? Le projet Recap2 a pour but d’évaluer la fonctionnalité et la recyclabilité du papier d'emballage alimentaire.

Pieter Jan Jordaens
Linde De Vriese

Bien que les éoliennes produisent de l'énergie renouvelable, elles présentent encore quelques inconvénients, et en particulier leurs pales. Une technologie utilisée sur les voiliers a été appliquée afin d’optimiser les pales des turbines et leur fonctionnement. Le résultat : des pales plus légères et moins chères dans lesquelles les textiles recyclables précontraints jouent un rôle clé.

Linde De Vriese
Didier Garray

Le développement durable est devenu incontournable dans notre société. Les objectifs ambitieux de neutralité carbone fixés par le législateur visent à réduire l'impact environnemental de toutes les activités industrielles. En Flandre, nous visons ainsi une réduction de 30% de l’empreinte des matériaux d'ici 2030 et une économie complètement circulaire en 2050. Des objectifs ambitieux que les entreprises s’emploient à concrétiser. Les matériaux composites peuvent-ils jouer un rôle ?

Joey Bosmans
Pieter Samyn

Avant leur commercialisation, les produits biosourcés font l'objet de tests poussés. Soulignons dans ce contexte l’intérêt croissant pour les essais de fatigue, notamment dans des applications soumises à de fortes contraintes, ainsi que de nouvelles et bonnes méthodes d’essai. Le point sur la situation, aujourd'hui et demain.

Kevin Van Vaerenbergh

Une petite partie des appareils électroménagers jetés et actuellement détruits pourraient être réutilisés ou rénovés. Alternativement, leurs composants pourraient être réexploités dans le processus de remise à neuf. Les appareils électroménagers ainsi rénovés peuvent fournir une alternative aux équipements énergivores aux personnes en situation de précarité énergétique. L’efficacité du processus de remise à neuf peut s’améliorer par le biais d’analyses de données avancées et d’une assistance cognitive et fonctionnelle aux opérateurs.

Thomas Vandenhaute

L'accès aux matériaux et aux matières premières sont des raisons importantes pour lesquelles la circularité devrait être à l'agenda des entreprises manufacturières. Deux éléments sont vitaux pour ces entreprises souhaitant s’engager dans une économie circulaire : la coopération et la confiance.

Thomas Vandenhaute

Nous vous faisons part des principaux enseignements de nos sessions du réseau apprenant CE Connect. Dans la session la plus récente, nous avons exploré comment construire un nouvel écosystème d'acteurs : démarrer, trouver les bons partenaires, pourquoi ils devraient collaborer, et enfin entamer la collaboration. Pour tous ces points et d'autres, nous avons pu définir des actions qui vous mèneront à des réponses pertinentes.