Peter ten Haaf

L’avenir de la production réside dans l’utilisation de données (en temps réel) pour conduire et ajuster les procédés de production - ce qu’on appelle « usinage adaptatif » dans le monde de l’usinage. Cette approche est en passe de devenir réalité grâce à la disponibilité accrue de capteurs. Son déploiement exige cependant le développement et la disponibilité d’un modèle structuré et standardisé pour traduire les données numériques en action physique. De tels modèles sont la clé d’une numérisation réussie. Dans une série d’articles de blog, nous mettons un coup de projecteur sur différents modèles de base. Ce troisième article aborde un modèle de calcul de la force de coupe spécifique : la formule de Kienzle.

Peter ten Haaf

L’avenir de la production réside dans l’utilisation de données (en temps réel) pour conduire et ajuster les procédés de production - ce qu’on appelle « usinage adaptatif » dans le monde de l’usinage. Cette approche est en passe de devenir réalité grâce à la disponibilité accrue de capteurs. Son déploiement exige cependant le développement et la disponibilité d’un modèle structuré et standardisé pour traduire les données numériques en action physique. De tels modèles sont la clé d’une numérisation réussie. Dans une série d’articles de blog, nous mettons un coup de projecteur sur différents modèles de base. Ce second article aborde un modèle de calcul de la force de coupe spécifique.

Jan Kempeneers

L'entreprise de traitement des métaux Malmar opte pour l'automatisation flexible dans sa production fortement diversifiée et à faible volume. Son projet comprend non seulement l'introduction d'assistants de production robotisés mobiles reconfigurables pour assister les opérateurs, mais aussi d'autres interventions visant à assurer le bon fonctionnement de la cellule de production. Citons, notamment un nouveau système de séparation et d'alimentation des écrous vers une soudeuse à projection d'écrous.

Peter ten Haaf

L'avenir de la production repose sur la conduite et l’ajustement des procédés d’usinage via l’utilisation de données (en temps réel). Ce concept, surnommé « usinage adaptatif » dans le monde de la production, est rendu possible par la disponibilité croissante des capteurs, mais ne se concrétisera véritablement qu’à la condition de comprendre et d’avoir à disposition un modèle structuré et standardisé qui traduise les informations numériques en action physique. De tels modèles sont la clé d’une numérisation réussie. Dans une nouvelle série d’articles de blog, nous portons à votre attention différents modèles de base. Dans cette première partie, nous abordons la courbe de tenue des outils, un modèle qui sert à choisir la vitesse de coupe optimale.

Samuel Milton

Sur la plate-forme en ligne « Usinage modélisé », vous allez découvrir des modèles de calcul permettant de déterminer la vitesse de coupe économique à l’aide d’informations tirées de courbes de tenue des outils. Ces modèles permettent à leur tour de sélectionner le processus d’usinage présentant le meilleur rapport coût/efficacité. Dans le souci de soutenir l’implémentation pratique de ces modèles de calcul, nous organisons des formations.

Tom Jacobs

Si la surveillance d’outils revêt une telle importance dans le cadre de tout processus de fraisage, c’est parce qu’elle en autorise l’automatisation et permet d’en garantir la qualité des produits. À cet égard, la surveillance de microfraiseuses n’est pas une mince affaire. Une solution envisageable réside dans l’utilisation de capteurs acoustiques.

Samuel Milton
Tom Jacobs

La réponse vibrationnelle joue un rôle essentiel quant aux performances des machines-outils et des processus d’usinage, lesquelles affectent directement la vitesse d’enlèvement de matière et la qualité de surface des pièces à usiner, ainsi que la précision dimensionnelle et formelle. Cependant, cette thématique est encore largement incomprise dans le domaine des techniques de fabrication.

Tom Jacobs

Dans les processus d'usinage, une méthode de refroidissement récemment mise au point à l'aide de CO2 supercritique peut rendre le refroidissement cryogénique compétitif par rapport aux réfrigérants conventionnels. Cette méthode présente d’importants avantages.

Samuel Milton
Peter ten Haaf

L'usinage adaptatif permet de prendre des mesures spécifiques dans l'usinage sur la base de la situation de production actuelle. Le succès de l'application dépend de la disponibilité de données correctes (en temps réel) et des méthodes de travail structurées et numérisées correspondantes. Pour ce dernier point, nous avons développé plusieurs modèles que nous proposerons via une plate-forme en ligne dans le cadre du projet « Usinage sur base de modèles ».

Tom Jacobs

Le procédé complexe d’usinage pose divers défis, dont notamment la maîtrise des vibrations générées par le comportement dynamique de la machine, de l’outillage et de la pièce à usiner. Les derniers développements en matière d’équipement laissent entrevoir la possibilité de les mesurer, et donc de les neutraliser.