Comment intégrer l’impression 3D dans votre entreprise ?

La Belgique est une des pionnières dans la fabrication additive (également appelée impression 3D) et jouit d’un écosystème déjà particulièrement développé, idéal pour l’expérimentation en la matière. Toutes les conditions sont donc réunies pour tirer le meilleur parti de ces technologies. Il ne manque plus que le coup de pouce pour savoir comment.

La fabrication additive (impression 3D) existe depuis des années. Et pourtant, le milieu industriel en connaît peu et passe, dès lors, à côté de bon nombre d’utilisations pratiques au service du progrès. La Belgique est une des pionnières en la matière et présente un écosystème déjà particulièrement développé, très favorable à l’expérimentation. Toutes les conditions sont donc réunies pour que vous aussi, vous puissiez tirer le meilleur parti de ces technologies.

La fabrication additive touche tous les secteurs, et pas uniquement ceux auxquels on pense de prime abord. Bien sûr, on fabrique des implants en titane ou en PEEK, des composants structurels allégés pour l’aérospatial, des boitiers optimisés pour l’électronique ou encore des échangeurs de chaleur miniaturisés pour l’automobile. Mais cela ne s’arrête pas qu’aux pièces-produits. L’ensemble de l’outillage au sens large est également une source de profit parfois sous-estimée. Le cas le plus flagrant est bien évidemment celui des moules d’injection plastique avec une distribution de température contrôlée et donc des temps de cycle plus court. On retrouve aussi tout l’outillage qui accélère les opérations de chaines d’assemblage ou facilite le maintien conforme de pièces lors de l’usinage. Et, plus subtilement, certains procédés ou chaines de production présentant des éléments non-optimisés qui gagneraient à être améliorés pour assurer une meilleure productivité/qualité. Comme par exemple ici ces pièces en mouvement ayant trop d’inertie qui ralentissent la cadence de production ou là des pertes de charges générant des vibrations et donc une perte de précision ou une usure prématurée de l’outil de production.

Autant d’exemples qui démontrent l’étendue des possibilités. Et il en existe surement qui s’appliquent chez vous et qui permettraient d’optimiser, accélérer ou rendre encore plus rentable vos process de fabrication ou d’usinage. Même si cela ne semble pas si évident à première vue. C’est pourquoi nous vous proposons la masterclass : « Comment intégrer l’impression 3D dans votre entreprise » le 13 avril prochain. L’occasion pour vous de vous familiariser avec l’impression 3D et surtout d’identifier le champ des possibles au sein de votre entreprise.

L’objectif de la masterclass sera de faire la lumière sur les potentialités de la fabrication additive, tout en identifiant les pièges à éviter. De nombreux exemples d’applications inspirants seront partagés de même que des discussions personnalisées pour répondre aux questions spécifiques. Vous serez guidés dans la bonne direction et au bon rythme. Pour que votre entreprise enclenche la vitesse 2 voire la…3D.

Envie d’en savoir plus ?  Lire plus sur notre agenda !

Cette masterclass fait partie de l’ Industriepartnerschap au sein duquel 17 partenaires flamands, issus du monde de l’innovation, proposent une série de services intégrés afin de stimuler la croissance et l’innovation de l’industrie flamande. Et ce, autour de 3 thèmes : la digitalisation, le durable et l’industrie 4.0. Le tout sous l’égide d’Agoria et de Sirris avec le soutien de l’ Agence flamande « Innoveren & Ondernemen.