Des conseils pour bien entamer votre transformation numérique et durable

L’intégration stratégique des processus de transformation à la fois numérique et durable (« twin transformation ») dans une entreprise est payante. Toutefois, il n’est pas toujours simple pour une entreprise de décider où et comment entamer cette double transformation. Ces conseils vous aideront à vous mettre en route.

Ces dernières années, de nombreuses entreprises ont commencé à investir dans des technologies numériques pour transformer leur activité. D’autres se sont transformées pour s’assurer que leurs produits, services et activités contribuent à une durabilité plus écologique ou sociale. Mais seules quelques entreprises ont réussi à combiner les transformations numériques et durables. L’intégration stratégique des processus de transformation numérique et durable dans une entreprise est pourtant payante. Il ressort d’une recherche d’Accenture que les entreprises réalisant une transformation numérique et durable sont 2,5 fois plus susceptibles de faire partie des leaders de demain. Outre les avantages économiques, les solutions numériques avancées peuvent avoir un impact durable considérable.

Mais il n’est pas toujours simple pour une entreprise de décider où et comment entamer une transformation numérique et durable. Nous vous donnons trois conseils pour bien commencer.

Les transformations numériques et durables se déroulent dans trois domaines d’impact de l’entreprise : l’organisation avec tous les processus métier, l’offre avec les produits et services et le modèle commercial. Ces domaines d’impact ont des objectifs spécifiques à l’entreprise. Adaptez ces objectifs afin qu’ils incluent explicitement un impact positif sur la durabilité sociale et/ou écologique. Vérifiez ensuite systématiquement comment la technologie numérique fait office de levier pour atteindre ces objectifs de manière rapide, évolutive et vérifiable. Vous pourrez avancer rapidement en employant de nombreux scénarios courants.

Les objectifs de durabilité fournissent un impact spécifique et vérifiable qui évite l’attribution d’une étiquette de « green washing » ou « social washing ». Dans ce contexte, des méthodes doivent être mises en place afin de mesurer et d’analyser l’impact. Lorsque vous avez sélectionné ces méthodes, il est judicieux de les faire valider en externe. L’initiative Science Based Target peut par exemple vous y aider en ce qui concerne la réduction des émissions de CO2.

La technologie numérique peut permettre la réalisation de projets de durabilité. Par ailleurs, la technologie numérique a également un coût écologique. Pour rendre le bilan aussi positif que possible, la technologie doit être utilisée de la manière la plus responsable qui soit. Pour ce faire, appliquez les meilleures pratiques pour l’IT durable.

Vous souhaitez en savoir plus sur la mise en pratique de ces conseils ? Assistez à notre événement thématique « Transformation numérique ou durable ? Choisir, c’est renoncer ! » du 27 avril ! Vous trouverez plus d’informations ici.

 

Tags: