Group Nivelles réduit les délais d'exécution de ses bureaux

Group Nivelles NV, une entreprise familiale spécialisée dans les salles de bains et les systèmes d'évacuation, distribue ses produits en Belgique et à l'international. Elle développe et améliore continuellement ses processus et ses produits. Constatant que ses délais d'exécution des nouvelles commandes personnalisées étaient trop longs, l’entreprise souhaitait les réduire.

Établi à Gingelom, Group Nivelles NV est un fabricant de meubles de salle de bains, de lavabos, de douches et de panneaux en Solid Surface, ainsi que de systèmes d'évacuation. L'entreprise emploie une cinquantaine de personnes et vend ses produits à des distributeurs renommés tels que Van Marcke, Lambrechts, Sax, Desco et Facq. Group Nivelles est spécialisé dans la production de commandes personnalisées à faible volume.

L’entreprise avait constaté que ses délais d'exécution des nouvelles commandes personnalisées étaient trop longs, ce qui entraînait la perte de commandes. Les délais totaux d’exécution d'une commande étaient généralement d'environ 8 semaines et comprenaient un délai d’exécution dans les bureaux d'environ 4 à 5 semaines. La fabrication de commandes personnalisées est une tâche assez complexe. Elle exige un travail de bureau supplémentaire, comme la réalisation de schémas personnalisés et une préparation des travaux pour chaque commande. Plusieurs départements étaient impliqués dans les processus de bureau. Le back-office des ventes devait demander des schémas à un concepteur afin de les soumettre au client. En outre, le département de préparation des travaux devait réaliser une nomenclature des matériaux, une nomenclature de la main-d'œuvre, des programmes CNC, etc. Toutes ces étapes et ces transferts allongeaient les délais d'exécution. Si le client demandait une modification, le cycle recommençait, augmentant encore les délais.

Automatisation dans les bureaux

Les longs délais d'exécution dans les bureaux étaient dus aux étapes de traitement manuel et aux transferts. Les étapes de traitement manuel ont été largement automatisées et les transferts ont été éliminés. Cette évolution a été rendue possible grâce à l’emploi d’un configurateur de produits et à la connexion des îlots d'information. L'entreprise utilise le système de CAO/FAO Korpus (Vlecad) et le système ERP Ridder. Ces systèmes n'étaient pas connectés. La connexion de ces systèmes informatiques au moyen d'une API (interface de programmation d'applications) s’est avérée essentielle pour améliorer des performances.

Après avoir connecté ces systèmes, il est devenu possible d’améliorer le flux d’activités. Le back-office est désormais en mesure de traiter intégralement les demandes de devis entrantes et les nouvelles commandes, en commençant par la saisie des données dans le configurateur de produits de Ridder. Les informations figurant dans le configurateur de produits sont ensuite transférées automatiquement à Korpus, qui génère automatiquement un schéma et immédiatement des nomenclatures des matériaux et de la main-d'œuvre. Le back-office peut fournir immédiatement les informations requises au client. En outre, Korpus génère les plans de découpe et les programmes CNC. Ces informations sont envoyées immédiatement à la production. Cette solution a été mise en œuvre avec succès grâce à la coopération entre Group Nivelles et son intégrateur informatique Jorosoft.

De 5 semaines à un jour

Le nouveau processus offre de nombreux avantages. Le back-office a un contrôle total sur l'ensemble du processus et ne dépend plus de la disponibilité d'un collaborateur du service de préparation des travaux. Tout le savoir-faire est intégré et stocké directement dans des systèmes numériques. Les délais d’exécution dans les bureaux ont ainsi pu être réduits de façon spectaculaire, passant de 4 à 5 semaines à un seul jour. En même temps, cette automatisation a permis de réduire le nombre d'erreurs de traitement et de libérer des capacités dans le département de préparation des travaux. Celles-ci peuvent désormais être utilisées pour de nouveaux projets.

La réduction des délais d’exécution permet à une entreprise de se développer et de réduire de nombreux coûts indirects. La stratégie de production QRM (Quick Response Manufacturing) offre cette possibilité aux entreprises qui se trouvent dans un environnement de production diversifiée à faible volume. Du 12 octobre (Gand) au 21 octobre (Diepenbeek), nous organisons le prochain cycle de formation QRM. (en néerlandais) Les 13 et 14 octobre, les sessions d'automne du cours QRM Silver débutent à Limonest, France. (en français)

Ce projet a été réalisé avec le soutien du projet Interreg QRM4.0.


Tags: