LifeLine : un bracelet qui va sauver des vies

LifeLine se prépare à commercialiser le premier bracelet portable contenant un émetteur satellite capable d’envoyer un message SOS dans des zones non couvertes par la téléphonie mobile. Conçu pour les athlètes et aventuriers pratiquant leur passion en zones reculées, il offrira un ensemble de services visant la sécurité.

L’idée est née à la suite d’une mésaventure vécue par un des deux fon-dateurs en 2015. Hadrien Dorchy est en vacances au Cap-Vert et perd l’aileron de sa planche à voile à 2 km des côtes, le courant l’empêche de revenir vers la plage et personne ne s’inquiète de ne pas le voir revenir. La nuit tombée, le sportif imagine déjà le pire, mais heureusement, un bateau sorti pour une plongée de nuit lui sauve la vie.

Géolocalisation par satellite

C’est dans le cadre d’un LL.M (section business) à UCLA aux USA qu’Hadrien Dorchy présentera un projet de start-up visant le développement d’un bracelet capable d’émettre un signal d’alerte satellite de n’importe où sur la planète.

Aujourd’hui, la société qu’Hadrien Dorchy a fondée avec Antonin Rovai, Docteur en physique mathématique, a levé 1,4 million d'euros et vient de recevoir son nouveau prototype encapsulé par Sirris. De nombreux tests et développements sont encore prévus et la commercialisation est planifiée pour la rentrée 2021.

Le produit à porter autour du poignet résistera à des conditions extrêmes, dans lesquelles une personne pratiquant des sports extrêmes peut se trouver dans des endroits où il n'y a pas de signal GSM.

« Le bracelet devrait être disponible à partir de 300 € et 2 formules d’abonnements seront proposées grâce à une appli couplée au bracelet. Un système de tarifi cation par message de détresse envoyé de type prépayé et un abonnement annuel comprenant la coordination des secours et une assurance » explique Hadrien Dorchy.

Pour sa seconde version, les créateurs imaginent déjà le développement du bracelet et de l’appli pour offrir une série de services complémentaires liés à la sécurité (météo, vents, …) et un senseur qui permettrait au bracelet de donner lui-même l’alerte dans certaines conditions qu’il jugerait anormales. 

Ce blog est basé sur un article publié dans le CCI mag'.

Vous souhaitez de plus amples informations sur les produits intelligents connectés ? Vous avez une question spécifique ? Voir notre page web ou contactez-nous !

(Source image au dessus: Shutterstock)

(Source photo en haut: CCI mag)