Nouvelles techniques de coupe et compositions de l’acier sont un défi pour les galvaniseurs et enducteurs

Tout le monde a intérêt à ce que l’industrie de transformation de l’acier soit durablement fournie en produits de qualité. Cependant, des nouvelles compositions et techniques de travail de l’acier donnent aujourd’hui du fil à retordre aux galvaniseurs et enducteurs. C’est pourquoi l’association belge des traitements de surface (VOM), ZINKINFO et Sirris lancent une étude sur les éventuelles causes et conséquences.

Le monde évolue, parfois plus vite que la science, même dans le secteur de la construction en acier. Les entreprises signalent de plus en plus souvent des problèmes d’adhérence et de corrosion sur les surfaces de coupe des produits en acier à galvaniser ou enduire. Ces problèmes ont-ils leur origine dans les nouvelles techniques de coupe plus efficaces ? Ou alors dans une modification de composition de l’acier suite aux pénuries de matières premières et à la crise de l’acier dans le monde ?

Pour aider les galvaniseurs et enducteurs à continuer de fournir des produits de qualité durable à l’industrie de transformation de l’acier, VOM, ZINKINFO et Sirris veulent unir leurs forces et lancer une étude collective sur les éventuelles causes et conséquences.

Si vous êtes fournisseur ou transformateur d’acier, galvaniseur ou enducteur, que vous souhaitez aider à relever les défis actuels et êtes intéressés par cette étude, contactez-nous !

(Image : © ZINQ)