Recyclabilité et fonctionnalité des papiers recouverts et du carton d'emballage alimentaire

Le papier et le carton sont des matériaux d'emballage idéaux grâce à l’origine renouvelable de leurs fibres de cellulose, leur résistance spécifique élevée et leur poids léger. Afin de renforcer la qualité et leur durabilité des aliments emballés, la performance du papier doit être adaptée à l'aide de revêtements barrière étanches, perméables au gaz ou qui assurent la conservation des arômes. Quid de la recyclabilité de ces matériaux recouverts : peuvent-ils être réutilisés dans la production de papier ? Le projet Recap2 a pour but d’évaluer la fonctionnalité et la recyclabilité du papier d'emballage alimentaire.

En raison de la protection de la qualité, la garantie de la sécurité et le prolongement de la conservation de denrées alimentaires, les emballages jouent aujourd'hui un rôle crucial dans l'alimentation. En plus de ces fonctions, l’empreinte écologique est un autre élément à prendre en compte lors du choix des matériaux d’emballage.

Chaque jour, l’industrie de l’emballage alimentaire doit opter pour le matériel d’emballage le plus adapté pour l’emballage d’une denrée alimentaire précise. En outre, l’industrie de l’emballage et alimentaire doit parvenir à prouver la recyclabilité de ses matériaux d’emballage. En effet, des objectifs ambitieux ont été fixés, tant à l'échelle européenne que belge. La législation européenne exige que 65 pour cent de tous les déchets d'emballages soient recyclés d’ici 2025, et que 70 % le soient d’ici 2030 (selon la directive européenne 2018/852). À l’échelle belge, la Fédération de l'industrie alimentaire belge (FEVIA) exige que tous les emballages alimentaires soient recyclables, réutilisables ou biodégradables d’ici 2025. De plus, la recyclabilité est une caractéristique importante pour la réalisation de la transition vers des emballages circulaires.

Afin d’être applicables, à l’image de l’emballage alimentaire, les matériaux en papier et en carton sont pourvus d’un ou plusieurs revêtements qui fournissent de bonnes propriétés d'étanchéité et de barrière aux gaz et/ou à l’humidité. En ce moment, de nombreux matériaux en papier recouvert et en carton pour applications d'emballage alimentaire font leur apparition sur le marché. Les films plastiques laminés sont traditionnellement appliqués sur le papier, mais ces dernières années, des revêtements de substitut à base de dispersions de polymères aqueuses ont été mis au point. Il n’est toutefois pas toujours aisé de savoir si ces matériaux de revêtement répondent aux caractéristiques souhaitées et s’ils sont adaptés à l’emploi prévu. De manière générale, on estime qu’un revêtement ne peut pas constituer plus de 5 pour cent de l'emballage afin de garantir sa recyclabilité. Récemment, de nouvelles procédures ont été développées d'après les recommandations européennes dans le but d’évaluer la recyclabilité du papier recouvert et des matériaux d'emballage en carton. Celles-ci doivent toutefois encore être implémentées de manière universelle pour les nouveaux produits et les produits existants.

REPAC² à la rescousse

Le projet Cornet-Tetra REPAC² (« Functional & recyclable coated paper packaging for food products »), qui a débuté en janvier 2022, réunit des partenaires de recherche européens, dont UHasselt, Sirris, Fraunhofer, Pack4Food, Flanders’ FOOD, Natureef et West Pomeranian University of Technology. De plus, le groupe d'encadrement se compose de 16 entreprises flamandes issues de différents secteurs, y compris les fournisseurs de matériel, les producteurs d'emballage et les détaillants alimentaires. Le projet est destiné à soutenir les partenaires industriels pour accélérer la mise en œuvre du papier recouvert et des matériaux en carton qui présentent de bonnes caractéristiques barrière au contact de la nourriture et sont également recyclables selon la législation en vigueur. Les connaissances acquises dans le cadre du projet aideront les entreprises dans leur choix de matériaux et accéléreront la mise en œuvre potentielle de matériaux recouverts et recyclables dans l’industrie alimentaire.

La première étape prévue est celle d’une étude de marché consacrée aux papiers recouverts et au carton pour emballages alimentaires disponibles dans le commerce. Une méthode sera élaborée afin de déterminer la recyclabilité du papier recouvert et du carton. Elle permettra d'évaluer les matériaux d'emballage commerciaux. Ensuite, un événement de rapprochement sera organisé entre les entreprises alimentaires et l’industrie de l’emballage carton et celle du papier recouvert. Il doit en résulter des études de cas génériques qui permettront de poursuivre la recherche. Pour ces études de cas, un outil de simulation de durabilité sera utilisé dans un premier temps, avant de réaliser des études conjointes sur la durabilité. Pour finir, des études de validation en entreprise seront mises en place.

En collaboration avec MPR&S, Sirris se portera garant de l'inventorisation des matériaux existants : les revêtements, autant que les matériaux recouverts qui sont pour le moment sur le marché ou qui y arriveront à court terme. En outre, Sirris concentre sa recherche sur la recyclabilité de ces matériaux selon les dernières recommandations européennes.  Cette recherche se déroulera dans le Coating Lab de Sirris à Diepenbeek, où une ligne d’essai expérimentale est mise en place afin de pulvériser et d'évaluer la qualité des fibres de papier récupérées.

Public cible

Le groupe cible de REPAC² comprend l’industrie alimentaire, les producteurs et les transformateurs de papiers recouverts, d’emballage carton et les entreprises de recyclage. Afin d’accroître la pertinence industrielle de ce projet, une forte interaction avec ce groupe cible est exigée.

Votre avis compte !

Par le biais d’une enquête, nous souhaitons nous faire une idée générale des emballages à base de papier recouvert et des revêtements pour les applications d’emballages alimentaires en papier/carton qui sont actuellement disponibles dans le commerce ou des nouveaux développements qui devraient faire leur entrée sur le marché d’ici 1 à 2 ans.

Vous ne participerez pas à cette enquête pour rien ! En remplissant le formulaire, vous contribuez à enrichir les connaissances des produits à l’échelle internationale. Les produits sont rassemblés dans un inventaire en ligne accessible publiquement. Ils sont également repris dans un livre blanc consacré aux emballages à base de papier recouvert qui sera largement distribué dans le secteur. Il se peut également que le revêtement ou l’emballage recouvert que vous aurez apporté soit choisi comme l’un des 15 matériaux dont la fonctionnalité et la recyclabilité seront évaluées dans le cadre de ce projet. Vous aurez aussi accès au matchmaking international avec de potentiels utilisateurs finals.

Vous trouverez le questionnaire ici!

Ce projet est mis en œuvre avec le soutien financier de VLAIO.