Aller au contenu principal

La SNCB teste les performances des systèmes radar dans des conditions glaciales

La Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) organise le service ferroviaire pour le compte de l'État belge. Elle transporte des millions de passagers par an à l'intérieur et au-delà des frontières de la Belgique. Pendant les mois les plus froids, la société ferroviaire est traditionnellement confrontée à des problèmes causés par la neige et la glace. Sous les rames se trouvent les capteurs du système radar permettant les changements de rails. Lorsque ces capteurs ne peuvent pas fonctionner correctement en raison des conditions météorologiques, la sécurité peut être compromise. Pour éviter cela, il a été envisagé de doter le système radar d'un revêtement antigivre pour le protéger de l'accumulation de glace. Pour ces tests, la SNCB s'est adressée à Sirris.
Dans ses installations du port d'Anvers, les experts disposent d'une grande chambre climatique équipée d'un dispositif de test spécifiquement conçu pour les essais de givrage. Deux systèmes radar - l'un doté du revêtement et l’autre dépourvu de revêtement - y ont été placés, puis aspergés de glace afin de reproduire le plus fidèlement possible les conditions météorologiques auxquelles les systèmes sont exposés.

La SNCB a ainsi pu déterminer l'efficacité de différents revêtements antigivre sur ses systèmes radar.